Capitalisme mondialisation dissertation - reflective paper topics


 

Manage



 
 

Search

 
 
 

News

 

Comments

capitalisme mondialisation dissertation

capitalisme mondialisation dissertationCapitalisme mondialisation dissertation -A cet égard, le rattrapage économique de l’Asie de l’Est, de l’Inde, de l’Amérique latine, constitue un défi insurmontable pour l’« économie-monde » créée par l’Occident, qui ne parvient plus à contrôler les coûts de l’accumulation ».Le terme capitalisme quant à lui vient au XIXème siècle, employé par les socialistes allemands (Engel) puis se diffuse avec les sociologues-historiens qui entreprennent son étude : Max Weber avec publié en 1902.Le mot capitalisme vient bien après les termes de capital et capitaliste (ainsi Marx n’utilisait pas le terme de capitalisme mais celui de capital ou mode de production capitaliste).Schumpeter va encore plus loin dans l’imbrication des aspects économiques, sociaux, institutionnels, culturels et n’hésite pas à assimiler le capitalisme à une civilisation.Le mot capitaliste désigne un détenteur de richesses pour ensuite caractériser celui qui engage une masse d’argent dans le processus de production et notamment l’entrepreneur.Au total, entre 1700 et 1750 on estime que la productivité a augmenté de 25% en Grande-Bretagne, entrainant une augmentation de la production et une baisse des prix agricoles.Le profit de l’entreprise agricole est constitué par la totalité des fruits.Partant de cela, pour Bertham la justice ne doit plus se rendre au nom du roi ou au nom de Dieu.La production agricole est encore très dépendant des conditions climatiques avec des famines et des crises économiques.En France, à cette même époque l’Etat organise l’innovation dans le secteur agricole en crééant des haras et des fermes expérimentales.Les enclosures permettent la constitution d’un marché foncier et le passage de « au système de propriété individuelle dans l’agriculture.La proto-industrialisation suit le « en renforçant son importance et, notamment en introduisant la vente à l’exportation des produits.A) L’industrie à la base du capitalisme jusqu’au milieu du XXème siècle.Le capitalisme, depuis sa naissance dans la seconde moitié du XVIème siècle, se nourrit du différentiel de richesse entre un centre, où convergent les profits, et des périphéries (pas forcément géographiques) de plus en plus appauvries.Avec le protestantisme, l’enrichissement devient une vertu au sens où il est la récompense d’un travail et le signe de la grâce divine.La clé de voute du système réside de grands ports qui représentent le cœur de l’économie.L’énergie animale est utilisée pour faciliter et améliorer le travail humain et compléter l’utilisation d’un outillage fabriqué artisanalement, la production reste dans un contexte naturel.Mais c’est surtout le developpement d’une proto-industrie, la révolution agricole et les transformations des mentalités et des institutions qui préfigurent le passage à un capitalisme industriel.– Le rôle de la révolution agricole: La théorie de Rostow en fait un point de passage obligé comme préalable au take-off (décollage).Les seuls cas d’effets directs d’industrialisation concernent des pays très particuliers; le Danemark et les Pays-Bas ou dans les années 1860, des industries agroalimentaires performantes se sont developpées en exportant vers le marché anglais.capitalisme mondialisation dissertationEn bout de chaîne, les artisans urbains et les commerçants s’occupent des finitions.Il s’agit de manufactures d’Etat ou royales, créées et gérées par des entrepreneurs privées mais en bénéficiant d’un privilège royale.C’est le recours au marché qui permet de mesurer ces sentiments car la valeur d’échange est représentative de la valeur accordée aux choses: le prix que l’on est disposé à payer mesure la valeur d’un plaisir, légitimant socialement l’importance du marché. I) Du capitalisme industriel au capitalisme financier.La manufacture est l’ancêtre de la fabrique en tant que première forme de travail concentré.Comment le basculement du capitalisme industriel au capitalisme financier s’est il opéré ? Depuis la révolution industrielle jusqu’au milieu du XXème siècle, on constate que l’industrie est à la base du système capitaliste (A), cependant depuis les années 70, on assiste à l’émérgence d’un nouveau type de capitalisme non plus basé sur l’industrie, mais sur la finance (B).La propriété est terrienne, elle donne des fruits naturels.Ce sont les grands marchands qui sont au cœur de ces activités et qui augurent de la constitution de la bourgeoisie face aux propriétaires fonciers.De même, les agents du capitalisme, les capitalistes, sont multiples : les marchands, les banquiers, les entrepreneurs, les bourgeois, les dynasties familiales, les managers…Du capitalisme industriel au capitalisme financier. « Les possibilités d’accumulation réelles du système ont atteint leurs limites.Dès la fin du XVIIème siècle, enclosures et remembrements permettent la création de grandes fermes qui favorisent l’innovation et la productivité en rendant possible dans l’agriculture, la division du travail prônée à cette époque.Si le capitalisme qu’on connaît aujourd’hui est souvent associé aux prémices de la révolution industrielle vers le début du XIX ème siècle, ces premières manifestations sont beaucoup plus anciennes, et remonte aux dynasties Égyptiennes.Comme toujours, une recherche étymologique permet d’apporter des précisions sur le sens du terme.Il s’agit d’un système économique encore largement rural du fait du maintien de la prédominance de l’économie agraire. L’augmentation de la production tient plus à la mise en culture de nouvelles terres qu’a des améliorations de productivité.Le developpement du commerce apaise les tensions et renforce le sentiment de dépendance et de solidarité.Favorable à la constitution de grands domaines et aux innovations agricoles, elle réduit les potentialités de l’élévage et par là les revenus des paysans.Mais c’est surtout à Max Weber que l’on doit la reconnaissance de ce facteur dans son ouvrage en 1904.Ceux-ci organisent le processus de production de façon décentralisée à une échelle régionale mais en spécialisant les unités de production dans une opération.Le changement est issu des villes qui sont des foyers d’innovation et de croissance.L’activité artisanale est pratiqué au sein de la cellule familiale, qui constitue un atelier autonome de taille modeste; l’échelle d’activité est limité et le travail manuel important.Le terme capitalisme fait l’objet d’une pluralité de définitions : – «Statut juridique d’une société humaine caractérisée par la propriété privée des moyens de production et leur mise en œuvre par des travailleurs qui n’en sont pas propriétaires.» – «Système de production dont les fondements sont l’entreprise privée et la liberté du marché» – «Système économique dont les traits essentiels sont l’importance des capitaux techniques et la domination du capital financier.» Dans l’usage courant, le terme renvoie à des caractéristiques telles que, la recherche du profit, l’accumulation du capital, la régulation par le marché, ainsi que le salariat. capitalisme mondialisation dissertation Comme le souligne Smith dans son essai sur , l’usine se substitue au palais.Dans son ouvrage en 1748, il identifie trois sources au developpement de l’Angleterre; La religion, le commerce et la liberté.Le mot capital apparaît au XIIème siècle dans le sens de fonds, d’avance ou masse d’argent à faire fructifier.– Le developpement d’une proto-industrie: La notion de proto-industrialisation a été formulé pour la première fois en 1972 par l’historien américain Franklin Mendels, dans un article intitulé Les premières formes d’industries apparaissent dans le monde rural du fait de la proximité des sources d’énergie hydraulique (moulin, meunerie, papeterie et surtout industrie textile, mais aussi, moins connues, l’industrie du livre ou celle des armes), des zones forestières (hauts fourneaux et forges en bois) ainsi que de la disponibilité d’une main d’oeuvre bon marché.A cette époque, seul le commerce est source de profits importants.Cette baisse des prix agricoles libère une partie du pouvoir d’achat des ménages au profit des nouveaux secteurs ( textile en particulier), ce qui constitue l’effet le plus marquant, bien qu’indirect, de la révolution agricole sur la revolution industrielle.En témoigne la multiplicité des épithètes qui l’accompagnent : capitalisme marchand, industriel, financier, patrimonial, familial ; précapitalisme, capitalisme moderne, post-moderne ; capitalisme anglo-saxon, rhénan, asiatique…Bien que sa thèse puisse être contestée, elle a au moins le mérite de pouvoir relancer le débat autour de cette notion dont la définition varie beaucoup selon la géographie, la politique, le temps, les cas historiques et la culture.L’activité se déroule à domicile et l’outillage est la propriété du producteur.Peu mécanisée, elle n’offre pas de différences sensibles de productivité par rapport au « et utilise aussi le travail à domicile.Le gouvernement se doit donc de le généraliser, et Smith va reprendre ce raisonnement.On parle alors de marchands-fabricants ou de marchands-manufacturiers, qui vont constituer une classe de bourgeois commerçants, d’où seront issus les futurs entrepreneurs industriels.C’est à partir des villes que se développe un capitalisme commercial, organisant l’espace en pôles urbains hiérarchisés.Cependant sans aller aussi loin il convient préalablement de situer le capitalisme industriel par rapport au capitalisme commercial auquel il succède directement.Le passage au capitalisme industriel s’effectue en partie grâce aux profits dégagés par le capitalisme commercial.Les commerçants avancent la matière première et se chargent du transport et de l’organisation entre les différentes opérations ( filage, tissage, teinture…).Dès l’origine, le capitalisme est ainsi pensé et étudié à travers sa dimension économique et sa dimension sociale. L’accumulation du capital (avec le rôle de la technologie) et l’extension du salariat (avec l’organisation du travail) seront donc au centre des analyses du capitalisme.Après les villes italiennes au VXème siècle et au XVIème siècle, c’est Anvers puis Amsterdam qui constitueront un temps les pôles du capitalisme marchand.Fortement critiqué pour leurs impacts sociaux négatifs, ces transformations sont intervenues des le XVème siècle et ont été très progressive, avec une accélération au XVII ème siècle.A l’origine il s’agit d’un système d’économie domestique fondé sur la pluriactivité des paysans. capitalisme mondialisation dissertation C’est pourquoi les interprétations de la dynamique du capitaliste demeurent multiples.On a ici les composantes-clés du capitalisme et de sa dynamique.Ces travaux, rémunérés à la tâche, interviennent en complément des temps morts de l’agriculture et s’effectuent dans le cadre familial en mobilisant le travail des femmes et des enfants, ce qui tendra au maintien de la natalité.Par la suite se developpe le qui introduit une division du travail à l’initiative des commerçants qui s’impliquent comme maîtres d’oeuvre.Ce capitalisme marchand se développe à partir du commerce lointain en s’appuyant sur des monopoles d’État (1602: Compagnie hollandaise des Indes-Occidentales; 1644: Compagnie française des Indes Orientales; 1709: Compagnie anglaise des Indes…) qui ont pour obligation de ne commercer qu’avec la métropole.Cette première forme d’industrie constitue une ébauche décentralisée de la division du travail et structure les rapports entre les villes et les campagnes ou se concentre le travail.Le rôle des marchands se limite à l’achat des produits.Cependant, c’est à Bentham que l’on doit la termininologie d’utilitarisme dans son ouvrage publié en 1789.L’idéologie bourgeoise du travail bien fait, de l’accumulation et de l’épargne trouve un fondement rationnel et une justification morale. » a annoncé, en 2008, l’historien Immanuel Wallerstein.L’objectif est la survie, la persistance à très long terme du groupe humain.Parallèlement on note aussi l’émergence de manufactures, pronées par les mercantilistes et mises en place à l’initiative des souverains.Le moteur du progrès n’est plus la dépense mais l’épargne.Depuis Marx, on définit habituellement le capitalisme comme une organisation économique et sociale fondée sur un rapport social nouveau, le salariat, est caractérisé par la séparation entre ceux qui détiennent les capitaux et ceux qui les utilisent dans le travail.Le rôle du protestantisme comme moteur du developpement du capitalisme a été montré dès l’origine au XVIIIème siècle par Montesquieu.En picardie en 1785, une quinzaine de commerçants de toiles de lin de Saint-Quentin font travailler 60 000 fileuses et 6 000 tisserands.La difficulté qui subsiste est la compréhension des déterminants des composantes-clés et leur articulation.Cette forme d’industrie diffuse diffère de l’artisanat urbain, régi par les corporations, plus par sa souplesse organisationnelle que par les techniques employées.A la fin du XVIIIème siècle, ils occupent selon les pays entre 25% et 30% de la population active.Tout d’abord, la légitimiation du travail et de l’épargne par le protestantisme; L’avènement du protestantisme, porteur d’une nouvelle idéologie en faveur de l’épargne et de l’accumulation, va permettre l’avènement d’un nouveau modèle, celui de l’entrepreneur bourgeois. capitalisme mondialisation dissertation Le mot capitalisme vient bien après les termes de capital et capitaliste (ainsi Marx n’utilisait pas le terme de capitalisme mais celui de capital ou mode de production capitaliste). capitalisme mondialisation dissertation




Status: FreeWare
OS: Windows|Mac OS
Autors 2260
Update: 26-Nov-2017 18:06
Cat: Home »